Violences conjugales : des bracelets électroniques seront testés dès janvier 2012

Selon Roselyne Bachelot, trente bracelets électroniques seront testés à partir de janvier 2012 sur les personnes suspectées ou accusées de violences familiales graves. C’est ce que la ministre des Solidarités a déclaré lors de la présentation de son plan axé sur la protection des femmes victimes de violences conjugales.

D’après les chiffres, en 2009, environ 650 000 femmes ont porté plainte pour avoir été victimes de violences sexuelles hors ou dans le ménage. Parallèlement, 140 ont perdu la vie après avoir été battues par leur compagnon ou ex-compagnon.

La lutte contre les violences faites aux femmes demeure une priorité pour la ministre puisque ce plan est le troisième qu’elle dédie aux femmes victimes. Elle a d’ailleurs souligné qu’entre 2011 et 2013, plus de 31 millions d’euros seront employés pour cette politique. 19 millions d’euros seront notamment consacrés aux nouvelles mesures qui seront prises pour la protection des femmes et des enfants.

Dès 2013, un accueil de jour sera présent dans chaque département. Les victimes pourront bénéficier de l’aide de quelques professionnels pour mener à bien leurs démarches de relogement et de recherche d’emploi. Elles pourront aussi mieux préparer leur séparation avec leur conjoint violent. Pour ce qui est des bracelets électroniques, cette nouvelle mesure vise à tenir à distance le conjoint violent de la victime.

Print Friendly
Cet article a été publié dans la/les catégorie(s) Actu avec les mots-clés , , .

Comments are closed.